Vous êtes ici > Accueil > Médias > Articles > 2012 > Essor du Pentecôtisme
08|11|2012

Essor du Pentecôtisme

Essor du Pentecôtisme

NI PAR LA FORCE,

 

Penser ne signifie pas réarranger ses préjugés.

L’un des préjugés le plus répandu est la conviction que le Christianisme est arrivé à sa fin.

Rien n’est plus faux, car le Christianisme aujourd’hui se développe plus vite que la population mondiale, mais pas dans ses formes conventionnelles. Ce nouvel élan se manifeste dans les formes du Pentecôtisme global.

Le Pentecôtisme est le seul exemple dans toute l’histoire des communautés religieuses qui passe de 0 à 500 millions de membres en moins de 100 ans. Dans

une génération il aura dépassé toutes les autres églises.

Ce développement semble être devenu l’espoir de la moitié du Christianisme. En France, la moitié des pratiquants protestants est pentecôtiste.

Vis à vis de ce mouvement, le Vatican a opté pour le dialogue officiel. Kilian Mc Donnell, bénédictin américain et directeur de l’institut œcuménique à l’université de Collegeville dans le Minnesota, est le coprésident catholique d’un comité de dialogue.

Récemment il a demandé pardon aux pentecôtistes « pour le péché d’arrogance des catholiques. »

« Nous avons utilisé l’Etat » dit-il pour « persécuter et opprimer les pentecôtistes. Là où nous étions en majorité, nous avons privé les pentecôtistes de leurs droits civils... Je confesse que par ignorance coupable, beaucoup de catholiques ont identifié les pentecôtistes à une secte. »

Les pentecôtistes ont choisi un nouveau type de communication théologique et spirituelle qui se fonde sur la pratique des premiers chrétiens. Ils identifient cette communication avec l’œuvre du Saint-Esprit. Le Saint-Esprit est donc pour eux une expérience concrète.

Ce n’est pas une théorie théologique. Ils intègrent dans leur spiritualité la thérapie des malades par des rites de guérisons, la glossolalie et la prophétie.

 

W. J. Seymour

1870 - 1922

Maria B. Woodworth Etter

1844 -1924

Lewi Pethrus

1884 - 1974

 

NI PAR LA PUISSANCE,

 

Il est d’ailleurs assez remarquable que le Pentecôtisme soit la seule grande famille confessionnelle dont le berceau se trouve être une église noire des Etats-Unis.

Au début du siècle passé, quand être raciste et être chrétien était presque synonyme aux Etats-Unis, un pasteur œcuménique et noir William Seymour (1870-1922) a démontré que l’Eglise n’acceptait pas les barrières de classe et de race. C’était là son interprétation de la Pentecôte.

Les raisons du succès du Pentecôtisme tiennent aux faits suivants :

- Les églises appartenant à ce mouvement sont indépendantes et autochtones avec leur propre architecture.

- Ce sont de jeunes églises : leurs pasteurs, leurs membres, leur liturgie, tout reflète une culture de jeunes.

 

Quelques chiffres révélateurs

 

Nombre de personnes qui reçoivent Jésus comme leur Seigneur et Sauveur :

Bloc de l’Est :

6 000 conversions / jour

Amérique du sud :

9 600 conversions / jour

Chine :

35 000 conversions / jour

Afrique :

120 000 conversions / jour

Dans le monde, en moyenne 69 000 personnes par jour se convertissent et 30 000 sont baptisées du Saint-Esprit.

 

Pour s’y retrouver...

 

Il y a des milliers d’églises pentecôtistes différentes. On peut les classer en 4 groupes :

Les églises pentecôtistes traditionnelles : ce sont les plus anciennes, bien structurées.

Les églises néo-pentecôtistes : plus récentes, issues quelquefois de scissions, traversées par des courants controversés.

Le mouvement charismatique : Il touche les milieux anglicans et protestants en 1959, catholiques en 1967

Les églises indigènes : églises d’immigrants, ethniques.

 

Smith Wigglesworth

1859 - 1947

Donald Gee

1891 - 1966

 

MAIS PAR MON ESPRIT

Lewi Pethrus

1884 – 1974

Carrie Judd Montgomery

1858 - 1946

Aimée Semple Mc Pherson

1890 -1944

Daniel Berg

1884 - 1963

W.F.P. Burton

1886 -1971

T. B. Barratt

1862 - 1940

 

Michel CHINER, © Add Lyon

Imprimer