Vous êtes ici > Accueil > Une église > Historique > Les années 1950-1990

Les dates clefs

Plus de dates

Les paroles

Plus de citations

Portrait

Robert BURKI

Robert BURKI

Le temps des miracles n'est pas passé !

Suite...

Quelques prédicateurs de la première heure...

Quelques prédicateurs de la première heure...

“L'évangile, vraie liberté !“

“L'évangile, vraie liberté !“

Thème du Congrès National des Assemblées de Dieu - Palais des Sports de Gerland 1989

L'Evangile prêché à tous !

L'Evangile prêché à tous !

A la Bourse du Travail, au Palais des Sports de Gerland, au Parc Expo de Villefranche sur Saône...

Inauguration de la salle rue Robert (1975)

Inauguration de la salle rue Robert (1975)

Daniel Quintin (pupitre) & Robert Burki (4ème en partant de gauche)

Convention Nationale des Assemblées de Dieu - Lyon 1951
Robert Burki à Lyon

Robert Burki à Lyon

Premier véhicule mis à disposition par l'Assemblée de Dieu de Lyon

  • Quelques prédicateurs de la première heure...
  • “L'évangile, vraie liberté !“
  • L'Evangile prêché à tous !
  • Inauguration de la salle rue Robert (1975)
  • Convention Nationale des Assemblées de Dieu - Lyon 1951
  • Robert Burki à Lyon

Les années 1950-1990

Les années 1950-1990

Les années d'après-guerre voient la jeune église déménager à plusieurs reprises et commencer à essaimer dans la région lyonnaise, et même au-delà !

Voici ce qu'écrivait Daniel Quintin, pasteur à Lyon de 1966 à 1982 : 

"Après avoir été de nombreuses années derrière les voûtes de Perrache, l'Assemblée s'installe, rue de la Vigilance et rue Bonne foi : c'est bénéfique ! Dès lors, dans son esprit missionnaire, l'Assemblée devient une tête de pont pour l'ouverture de grands centres tels que Saint-Etienne, Villefranche, Roanne, Vienne, Tarare, Valence, Mâcon, Lons-le Saunier. [Il faut] ajouter à cela Décines, Rive-de-Giers, et Bourgoin-Jallieu, la benjamine des annexes. De plus une pléiade de jeunes prédicateurs se lève pour le ministère. Aujourd'hui, l'Eglise de Pentecôte a dix centres d'évangélisation dans le "Grand Lyon". Mais il n'y a pas de quoi "jubiler" car la totalité des croyants ne regroupent que 800 personnes. Nous sommes convaincus que Dieu va répandre son Esprit sur cette terre baignée du sang des martyrs. Une belle moisson va se lever que le Seigneur viendra engranger lors de son prochain retour."

Depuis que ces quelques lignes ont été écrites, l'église de Lyon a eu la joie d'ouvrir d'autres annexes dans la périphérie lyonnaise, comme à Oullins ou encore à Saint-Fons, assemblées aujourd'hui autonomes, avec leurs propres pasteurs et conseils d'administration.

En 1975, l'église s'installe au 99 de la rue Robert, dans le quartier de la Part-Dieu, une zone qui ne va cesser de se développer au fil des années avec notamment la construction de la gare et du centre commercial, faisant de la Part-Dieu le véritable quartier d'affaires lyonnais.

Les années 80 permettent également l'organisation de plusieurs grands rassemblements à Lyon. On se souviendra ici particulièrement du Congrès National des Assemblées de Dieu qui s'est tenu au Palais des Sports de Gerland en mai 1989.

"Des chants entraînants, une chorale nombreuse et multicolore, des pasteurs tirés à quatre épingles prêchant avec conviction, une participation nombreuse (plus de 3.000 inscrits). "L'évangile vraie liberté", un thème qui s'imposait en cette année du bicentenaire de la Révolution. Les Pentecôtistes, en effet, n'hésitent pas à prier pour leur pays et ses autorités. Et leur souci c'est de faire connaître et faire lire la Bible, pour prêcher l'Evangile intégral, la parole de Dieu et rien qu'elle. Dès le matin, prière, culte, conférence et 40 carrefours permettent à ceux qui le désirent - car l'entrée est libre et gratuite - de nourrir les convictions des convertis et d'inviter à la conversion les autres. C'est que la foi des chrétiens pentecôtistes, est l'explication de l'enthousiasme, de la conviction, de la force du mouvement. En témoignent également les stands disposés dans l'atrium du palais des sports : journaux, maison d'édition, mouvement de récupération de drogués, missions, aide aux croyants persécutés, autant de chapitres où les Pentecotistes agissent avec efficacité. Les réunions publiques rassemblent les congressistes qui accueilleront volontiers tous les Lyonnais qui souhaitent faire plus ample connaissance avec les Assemblées de Dieu : "pour expérimenter la puissance de Dieu qui libère, qui permet une nouvelle naissance" pour citer l'un des pasteurs présents." Article de M. Staniul paru dans "Le Progrès" - Mai 1989